Techniques de traction de bande

  

Techniques de traction de bande pour des lignes de traitement de bandes

Lors de certains traitements de bandes – par ex. lors d’un chanfreinage d’un contour complexe aux rives de bande – la traction de bande est trop grande pour que les bandes à petite section transversale puissent être enroulées sans problème. Dans ce cas, un S-bloque et un danseur sont employés pour réduire la traction de bande.

De cette manière, il est possible de machiner des bandes fines et étroites et puis de les trancanner à de grands diamètres.

S-bloque

Le S-bloque réduit la traction de bande ou augmente la traction lors du processus d’enroulement. La traction de bande est réduite à 1⁄5 ou moins.

En rajoutant un tambour supplémentaire, la démultiplication respectivement la multiplication FZ est adaptée en conséquence. Un contrôle automatique de glissement est intégré dans le S-bloque.

Lorsqu’il faut travailler des rives de bandes d’une coupe transversale faible, l’emploi d’un S-bloque est fortement conseillé.

Il est même possible de traiter des bandes avec un revêtement sensible tel que le téflon grâce au S-bloque élargi (voir photo à gauche). 

Danseur

Au côté enrouleur, le danseur déplace le secteur de réduction de traction de bande. Ceci fait en sorte que même des bandes d’une coupe transversale faible peuvent être machinées et trancannées.

Au côté dérouleur, le danseur déconnecte la traction de bande du poids de la bobine.

Enrouleur avec danseur et S-bloque
Dérouleur avec danseur et technique de traction de bande
S-bloque élargi pour le traitement des bandes avec un revêtement délicat